Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   2/19/2019     20h24    Flux RSS   
   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 - 2 - 3 - 4 - ... 677 -  
 
 crèche - CGT - CPN - alerte - 2019 - délégation
 crèche - CGT - CPN - alerte - 2019 - délégation
 

La crèche en sursis

Appel à soutenir nos collègues


La CGT du CPN alerte l’ensemble des salariés sur la situation INQUIETANTE de la crèche :
  •  Absence de personnel (arrêt maladie non remplacé, contrat non renouvelé…).
  •  Augmentation du nombre d’enfants accueillis depuis plusieurs mois.
  •  Quotas de l’accueil non conformes à la législation sur certaines plages horaires.
La Direction a fait et fait appel à des personnels en service pour compenser le manque d’agent en poste à la crèche et permettre un accueil juste « sécurisé » des enfants.
La CGT du CPN a demandé en date du 15 janvier 2019 un CHSCT extraordinaire au vue de la situation de danger et de tension à la crèche. La date du 27 février a été retenue.


La délégation de service public qui va se mettre en place va avoir un impact fort sur l’accueil de vos enfants :

  •  Accueil des enfants aléatoire en fonction des effectifs du personnel de la crèche.
  •  Jours de fermetures supplémentaires.
  •  Liste d’attente mise en place.
  •  Ratio enfant/nounou fixé par la nouvelle association (dans la limite de la réglementation).

La crèche existe depuis plus de 50 ans, on peut se poser cette question : pourquoi la Direction n’a de cesse de dégrader les conditions de travail de ses agents et d’augmenter les contraintes aux parents (fermeture les nuits, les WE, jours fériés, 10 jours imposés par an, refus d’accueil des contrats occasionnels..) ?

Tous les salariés vont être impactés par ces changements.
Des problèmes de planning vont se poser si le collègue ne peut pas venir travailler car la crèche refuse d’accueillir son enfant ou si des jours de fermeture lui sont imposés.

La CGT du CPN appelle l’ensemble des salariés
à être solidaires de leurs collègues et à les aider
à défendre notre crèche !

Rédaction CGT du CPN  |  2/18/2019 9:30:10 AM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN