Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   1/23/2019     5h53    Flux RSS   
   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - ... 174 -  
 
 CGT - gilets - jaunes - 1er décembre 2018
 

Mouvement des gilets jaunes

Communiqué de la Confédération CGT et position CGT CPN


Suite aux mouvements des gilets jaunes, vous trouverez ci-dessous le communiqué de la Commission Exécutive Confédérale et la position de la CGT du CPN :


Agissons
Urgence, salaires, emplois et justice sociale

Des salariés actifs et retraités, des citoyens expriment une colère légitime pour avoir les moyens de vivre dignement, pour plus de justice sociale. Cette colère, la CGT la comprend et la porte au quotidien depuis plusieurs mois et au travers de nombreuses journées d’action et de grèves.
Alors que la France est en 2017 le 5ième pays producteur de richesses dans le monde, le chômage, le travail précaire s’accroissent et plongent dans le désarroi de plus en plus de familles, de citoyens.
La préoccupation d’une partie grandissante de la population est de boucler les fins de mois. Ca ne peut plus durer.
Une société qui n’offre pas de perspectives à ceux qui produisent les richesses par leur travail, ni à la jeunesse pas plus qu’aux retraités, est une société sans avenir.
Le gouvernement joue avec le feu en banalisant les revendications, en ignorant les organisations syndicales. Pire, le président de la république, ses ministres sont régulièrement méprisants vis-à-vis des citoyens au travers de « petites phrases ».
Cette politique lui revient en boomerang en plein visage. La responsabilité du gouvernement est énorme. Le surnom de président des riches est bien justifié. À force de tirer sur la ficelle, les premiers de cordée seront bien seuls au sommet.

Il y a donc urgence à répondre aux attentes sociales comme :
- L’augmentation du SMIC à 1800 euros avec répercussion sur l’ensemble des grilles de salaires mais aussi des pensions et des minima sociaux
- La prise en charge des transports par les employeurs,
- Une TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité
- Une fiscalité juste, tenant compte des revenus, avec en premier lieu le rétablissement de l’impôt sur la fortune.
Ces revendications sont urgentes et légitimes.


Le gouvernement instrumentalise les enjeux environnementaux, alors que rien ne se fera si on ne prend pas en compte le lien unissant cause sociale et cause écologique. Nous refusons cette nouvelle division orchestrée par l’Élysée entre les citoyens qui seraient responsables en matière environnementale et les autres.
Nous refusons de mêler nos voix avec ceux, comme le Patronat, qui font volontairement l’amalgame entre taxes et cotisations sociales.

Dans cette période de clair-obscur où peuvent surgir les monstres, la CGT appelle les citoyens à ne pas laisser dévoyer leur colère par ceux distillant des idées xénophobes, racistes, homophobes. C’est bien tous ensemble que nous pourrons infléchir la politique du Président des riches.
Par ses initiatives, sa volonté de rassemblement et d’unité, la CGT est au service des salariés, des citoyens pour un monde de progrès et de justice sociale. Elle prendra toutes les initiatives dans la période pour permettre à ceux qui luttent de s’organiser afin de gagner sur leurs justes revendications.
Le 1er décembre, la CGT appelle tous les citoyens, les salariés actifs et retraités à se joindre aux manifestations des privés d’emploi pour exiger des réponses immédiates et précises de la part du gouvernement et du patronat


Montreuil, le 20 novembre 2018

Position du bureau de la CGT du CPN le 23 novembre 2018 :

La CGT du CPN comprend la colère exprimée par des milliers de personnes à travers le pays.
Les revendications, parfois hétéroclites, racistes ou xénophobes et qui ont certes besoin d'être structurées, traduisent néanmoins un malaise profond pointant la problématique de la répartition des richesses dans notre pays et la responsabilité du gouvernement MACRON.

La CGT du CPN tient par contre à souligner qu'elle ne partage pas le constat que le problème vient du trop d'impôts et qu'il faut redonner du pouvoir d'achat en baissant les "charges" sur les salaires.
Elle rappelle au contraire que l'impôt contribue notamment à financer les services publics tels que l'Hôpital Public, les écoles, les équipements sportifs, ....
Elle rappelle que les "charges" ou plutôt les cotisations sociales servent à financer la protection sociale dans notre pays à travers le financement du formidable outil qu'est la Sécurité Sociale.
Elle rappelle que ce n'est pas tant le pouvoir d'achat qu'il faut redonner aux français mais plutôt augmenter les salaires et les pensions de retraites bien trop faibles aujourd'hui !

La CGT du CPN considère qu'il appartient maintenant aux syndicats de chaque entreprise de discuter avec les personnels pour déterminer si un relais est possible dans les "boîtes" pour appuyer le mouvement populaire amorcé.

Pour sa part, depuis le début de l'année, la CGT du CPN relaie et appuie localement les préavis de grève journaliers déposés auprès du Ministère de la Santé. Au rang des revendications, on trouve justement entre autres la hausse des salaires et la revalorisation du point d'indice.
Le 15 novembre dernier, la CGT du CPN appelait encore à participer à la grève dans tous les hôpitaux de psy de France et a été reçue à l'Agence Régionale de Santé.
La CGT du CPN continuera à relayer et à appeler à la grève dans notre hôpital que ce soit pour rebâtir une psychiatrie plus humaniste ou pour appeler à une revalorisation de nos grilles indiciaires.
La CGT du CPN relaie donc l'appel à manifester le 1er décembre prochain mais en attendant, elle estime que chaque agent du CPN peut librement déterminer la position à adopter par rapport à leur participation ou non au mouvement en cours et que les préavis de grève nationaux les couvrent en cas d'absence.



 
Rédaction CGT du CPN  |  11/23/2018 2:42:19 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN