Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   10/16/2021     1h14    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - ... 102 -  
 
 VIOLENCE - HO - CGT - CPN
 

DROIT D'ALERTE ET DE RETRAIT DES PERSONNELS DE L'UNITE 1

Demande d'une table ronde sur les conditions d'hospitalisation des HO


Le Personnel pluridisciplinaire Unité 1 RDC    

à  Monsieur le Préfet de Meurthe et Moselle
à   Monsieur le Directeur de l’ARS
 
                                                                              Messieurs,
OBJET : demande de table ronde
              
Conformément à l’article L4131-2 du code du travail qui fixe la procédure de danger grave et imminent nous tenons à vous signaler que les élus  au CHSCT ont  exercé le droit d’alerte et de retrait des personnels intervenants en chambre d’isolement de l’Unité 1 RDC.
Cette procédure a été engagé le mercredi 3 août à 16h suite aux menaces verbales et à l’agressivité avec lesquelles elles ont été proférées en direction  du personnel soignant dans le cadre de la prise en charge de ce patient ce mardi 2 août 11 à 19h dans la chambre d’isolement thérapeutique.
Pour rappel, ce patient détenu au centre pénitentiaire de Nancy-Maxeville, a été admis en hospitalisation d’office au CHS de Nancy-Laxou sur décision  préfectorale en date du 18 juillet 2011.
 


Au regard de cette hospitalisation et de la prise en charge, dont nous n’avons pas à évoquer ici le contenu et dont vous avez été informés par le responsable médical du service ainsi que de notre Direction, nous tenons à vous signifier le danger grave et imminent que représente le maintien dans notre structure inadaptée de cette prise en charge. Ce droit d’alerte et de retrait revêt pour nous personnel signataire de  cette motion, un signal d’alarme fort à l’endroit de notre Direction ainsi qu’à nos tutelles.
 
Devant la gravité des faits, les signalements et CHSCT sur nos conditions de travail et les conditions d’hospitalisation des HO et HO détenus de plus en plus dégradées que nous subissons et partageons avec les patients, nous dénonçons avec force nos conditions de travail et les moyens qui ne sont pas à la hauteur de nos missions.
 
Nous refusons d’être les otages d’une baisse de la qualité des soins qui se traduit par une mise en danger des patients et de nous-mêmes.
 
Les personnels signataires demandent une entrevue avec notre tutelle et vos services afin de poser ces dysfonctionnements sur table.
 
Veuillez agréer, Messieurs, nos salutations respectueuses.
Rédaction CGT du CPN  |  8/23/2011 3:53:55 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN