Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   3/8/2021     4h50    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - ... 1725 -  
 
 CGT - CPN - CHSCT - COVID - 5 février 2021 - compte - rendu
 

CHSCT spécial DGI COVID du 5 février 2021

Le compte rendu de la CGT

Ce CHSCT fait suite au dépôt d’un danger grave et imminent par la CGT le 19/01/2021 concernant la gestion actuelle de la crise COVID 19 sur l’établissement.
 
La Direction a choisi de mettre en place un CHSCT extraordinaire en séance plénière et DE ne pas appliquer la réglementation qui impose une enquête dans les 72 heures suivant l’alerte.
 
Suite à des remontées de terrain qui démontrent de nombreuses approximations et parfois des incohérences dans la gestion RH en cette période de crise sanitaire, la CGT demande un positionnement institutionnel clair et précis de la part de la présidente du CHSCT.


Face à nos interrogations, la Direction nous soumet des documents faisant référence à des RECOMMANDATIONS de Santé Publique France pour les hôpitaux (COVID+ asymptomatiques et cas contact doivent aller au travail avec port du masque !!!)
 
La CGT souhaite aller plus loin que les recommandations nationales et demande aussi :  

  • Des réunions plus régulières du Staff COVID (quotidien ou au moins tous les 2 jours)

  • Une remise à jour du protocole « cas contact » rappelant que le médecin du travail prescrira l’isolement et le test PCR systématiquement, avec placement de l’agent en ASA  (sans impact sur sa prime, sans jour de carence,…) + rédaction d’un vrai questionnaire sur le contact tracing en lieu et place de celui existant, beaucoup trop culpabilisant et peu efficace pour un réel suivi,

  • Un rappel que les parents ont droit au placement en ASA si fermeture école de leur enfant ou si ce dernier est COVID+ ou cas contact.

  • la non-application du jour de carence aux agents touchés par le COVID qui rechuteraient après un 1er arrêt maladie et une reprise peut être trop précoce,

  • la mise à disposition de tous les EPI nécessaires (y compris des blouses pour les personnels exerçant en CMP pédopsy),…

En réponse la direction nous fait la lecture d’un logigramme de prise en charge des personnes positives au COVID et un autre sur la PEC des cas contacts.
 
La CGT rappelle que les déclinaisons ne se font pas dans les services et que les procédures ne sont pas toujours appliquées, chacun gérant à sa « sauce », la prise en considération des éventuels cas contact et de leur prise en charge au niveau RH.
 
La note de service N° 019-20 est celle qui devrait être appliquée par tous les supérieurs hiérarchiques concernant la gestion du personnel. Les débats étayés de nombreux exemples de terrains remontés par la CGT démontrent qu’il n’en est rien. Il apparait donc qu’une fois de plus, certains responsables de services n’appliquent pas cette fameuse note.
 
Devant nos arguments, la Direction finira par reconnaitre que le protocole n’est pas appliqué de la même manière partout.
 
En ce qui concerne le très nuancé questionnaire de la médecine du travail concernant la reconnaissance ou non de cas contact, le Médecin du travail le défend et rappelle qu’avant son arrivée il y a 3 mois, aucune traçabilité des cas contacts n’était effectuée sur l’établissement !!!
 
Le médecin du Travail revient également sur la sacro sainte responsabilité individuelle de chaque salarié pour appliquer les gestes barrières.
Cependant, le médecin du Travail reste disponible pour recevoir les agents ayant souffert du COVID avant une reprise à condition que ceux-ci en fassent la demande.
 
La CGT obtient ce jour :

  • Que la note de service 0019-20 soit enfin appliquée pour nos collègues ayant des enfants positifs, cas contact ou à la maison suite à la fermeture des classes et que les agents soient placés en ASA. 

  • Qu’une prise en considération de la maladie soit enfin reconnue (Les conséquences sur la santé des agents atteints par le COVID 19 ne sont pas les mêmes pour tous. Ils entrainent donc des arrêts maladies plus ou moins longs, voire des rechutes avec donc des conséquences au niveau de la gestion RH. C’est pourquoi un positionnement pour prendre en compte les particularités de cette épidémie sur nos agents doit être pris par la Direction dans une gestion humaine et équitable de chaque cas)

  • Qu’un recensement et une dotation augmentée en blouses soient faits au niveau des CMP enfants en priorité, puis des autres structures ambulatoires.   

  • Que le Staff COVID se tienne 2 fois par semaine : lundi et jeudi pour une meilleure cohérence et traitement des remontées d’informations.

  • Que concernant les cas contacts, une réunion de travail dans les plus brefs délais se tienne pour négocier avec les OS cette notion pour mieux définir les conduites à tenir en termes d’isolement et de traçabilité en lien avec la DRH. 

  • Concernant le télétravail : rien actuellement n’est déterminé au CPN.

Rédaction CGT du CPN  |  2/9/2021 9:08:14 AM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN