Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   8/19/2022     18h29    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - ... 1854 -  
 
 CGT - CPN - CTE - 22 mars 2022 - compte - rendu
 

CTE du 22 mars 2022

Le compte rendu de la CGT

A l’ordre du jour 

  • Note de cadrage plan de formation 2023

  • Concours 2022

  • Attractivité, fidélisation des professionnels

  • Recrutements et renforcement pool de suppléance

  • Congés d’été

  • Heures supplémentaires et paie

  • Privatisation de certaines fonctions


En préambule, la CGT fait lecture d’une motion dénonçant la situation dramatique que traverse actuellement le CPN, l’absence de réponses de la part de la Direction à la détresse des collègues et plus grave, un certain silence entourant l’installation de la clinique privée de psychiatrie du groupe ORPEA CLINEA qui ouvrira à Toul mi-avril.
 
La Direction répond qu’elle fait tout ce qu’elle peut face au manque de personnels, aux surnuméraires et que des réponses vont nous être apportées aujourd’hui.
Concernant la clinique privée, la Direction se cherche des excuses en expliquant que c’est la faute à l’ARS en 2014 quand elle a proposé ce projet. La Direction estime avoir fait sa part en luttant pour la mise en place d’une convention de partenariat avec CLINEA et fait en sorte que la clinique prenne en charge certaines hospitalisations ...

 
Note de cadrage pour le plan de formation 2023 

A retenir comme règles pour les demandes formulées cette année pour 2023 : 

  • formation spécifique 2023 pour les métiers ASE et psychologues,

  • 4 prises en charge de master maxi par an (commission de choix en janvier),

  • toute demande de formation pluriannuelle doit être indiquée dès la 1ère demande,

  • le budget actions ponctuelles passe de 500 à 600 € (2 jours maxi),

  • 3 inscriptions maxi par an pour les concours seront prises en charge,

  • augmentation du budget études promotionnelles pour accompagner notamment le passage de concours (difficile) des AMP qui souhaiteraient devenir aides-soignants,

  • la réaffirmation d’un parcours obligatoire pour les nouveaux infirmiers en 4 ans et d’un parcours de formation pour les AMA (ex-secrétaires médicales), ..

La CGT participe depuis des années à la reconstruction du plan de formation et ne peut que saluer le travail réalisé.
Il reste toujours des améliorations à apporter et les représentants CGT se tiennent à l’écoute des collègues pour toute remontée d’info sur votre vécu et vos attentes.
Nous ne manquerons pas de les faire entendre en commission de formation.

VOTE : POUR à l’unanimité


Concours 2022 

Une liste prévisionnelle des concours 2022 nous est présentée et sera diffusée prochainement.
La CGT interroge la Direction sur la mise en place et les modalités des concours réservés (droit au remords pour les infirmiers catégorie B souhaitant passer en A)
Réponse : 170 infirmiers seraient potentiellement concernés mais la DRH est en attente des textes avec un bon espoir que cela puisse se faire sur dossier et fin 2022. 
 
Projet social : attractivité et fidélisation des professionnels 

Mesures que la Direction entend mettre en œuvre sur la période 2022-2025 : 

  • publicité et communication à destination des écoles,

  • en septembre 2022, bourses d’études accordées (enfin) aux étudiants IFSI de dernière année en échange d’un engagement à servir égal à 3 fois la durée d’indemnisation,

  • proposition de contrats directs aux élèves de 2ème et 3ème année IFSI pour aller dépanner chaque mois en tant qu’AS dans les services,

  • mise en stage des infirmiers au bout de 4 mois,

  • renforcer l’intégration avec des formations d’accueil des nouveaux professionnels,

  • une « charte », ....

La CGT prend acte de ces mesures qui, bien qu’utiles pour la plupart, interviennent bien tard à un moment où l’Hôpital Public n’a jamais été aussi mal. Pourtant cela fait 10 ans que la CGT alerte et propose de telles mesures systématiquement rejetées par la Direction du CPN. Il aura fallu malheureusement une crise sanitaire sans précédent pour que nos dirigeants se réveillent et amorcent une « prise de conscience ».
Le problème aujourd’hui, c’est que tout le monde se lance dans ce genre de dispositifs pour tenter d’attirer dans un contexte de marché de l’emploi fortement défavorable (peu de professionnels disponibles ou sortant d’écoles)
Comment le CPN espère-t-il se démarquer des autres hôpitaux publics ou des cliniques privées ?
La CGT prévient que ces mesures ne suffiront pas à elles-seules à stabiliser les emplois dans notre établissement si un sérieux travail n’est pas effectué en matière de management, de prévention des risques et d’amélioration des conditions de travail.

Réponse : la Direction se défend au contraire d’être un des hôpitaux avec le plan le plus ambitieux !? Elle ajoute que sur la prochaine sortie d’IFSI à LAXOU, 14 diplômés (sur une promo de 85) devraient venir travailler au CPN ...  

Projet social : prévention des risques professionnels 

Pour la Direction, un gros travail a été fait et continue : 

  • démarche de prévention des risques professionnels avec l’INRS et la CARSAT,

  • réunions mensuelles avec le médecin du travail pour évoquer des situations individuelles d’agents en difficultés pour le maintien dans leur emploi,

  • renforcement de la présence de la conseillère en évolution professionnelle pour lui permettre d’exercer dorénavant à 100% sur le CPN (avec une partie dédiée au service formation),

  • recrutement d’un temps psychologue avec possible renforcement après bilan

La CGT constate en effet des mesures mais uniquement individuelles et bien loin de la dimension collective de prévention des risques professionnels !
La Direction poursuit son travail de traiter les situations au cas par cas, quitte à « favoriser ceux qui sont bien vus » : cette absence de règles communes et de mesures concrètes pour les équipes ne trompe personne.
Pour preuve, la recrudescence des ENNOV, des droits d’alerte CHSCT à la demande de services entiers (Unité B, BONVOL, Unité 6SP, ...), des RDV aux syndicats, ... !!!

Renforcement équipe de suppléance du BPEAS 

La Direction nous informe de son intention d’augmenter le pool de suppléance en embauchant 8 aides-soignants mais attention, surtout pas pour remplacer les IDE, c’est en attendant que les postes vacants trouvent preneurs et ces postes AS seront conservés ensuite !
 
Postes soignants vacants et recrutements 

Le CPN compte jusqu’à l’été, 30 postes IDE vacants (auxquels il faudra rajouter 6 postes de plus à partir de septembre)
Les perspectives de recrutement sont à ce jour de 5 actées (et peut-être 14 en sortie IFSI)
Il faut y ajouter 3 postes aides-soignants vacants et 3 postes de cadres de santé.
 
Congés d’été et mensualités de remplacement 

Comme chaque année, la Direction nous ressort le même discours : les cadres doivent faire remonter les besoins de remplacement estivaux après avoir établi avec les agents, le tableau prévisionnel des congés. La date butoir est fixée au 31 mars.
Au niveau Direction, ils ont budgété 196 semaines de remplacements possibles mais n’ont à ce jour reçu comme demandes de la part des cadres de santé qu’un total de 46 semaines !
La Direction fera un bilan complet en avril.

La CGT dénonce l’absence de règles institutionnelles sur les départs en congés et des pratiques inacceptables dans les services de soins.
Nous citons notamment certains services qui nous ont fait parvenir des comptes-rendus de réunion relatant des pressions, des pratiques managériales discutables, voire mensongères et illégales, des demandes de congés effacées sur CHRONOS, ...
Le décret de 2002 stipule que les personnels ont droit au minimum à 3 semaines consécutives, sauf contrainte impérative de service.
Mais, au vu des affirmations de la Direction, on s’aperçoit une fois encore que l’encadrement de proximité ne joue pas le jeu de faire remonter les besoins de remplacement et préfère imposer des règles et des pourcentages de départs d’agent totalement hors procédure !!!
La CGT prévient qu’au vu du contexte actuel, la Direction serait bien avisée de remettre de l’ordre faute de quoi, elle risque de s’exposer à une augmentation de l’épuisement professionnel chez des collègues qui ont déjà bien donné et à des arrêts-maladie qui ne seraient pas volés ...
A bon entendeur !

Heures supplémentaires 

9 504 heures ont été payées en 2021 pour un montant de 516 181 €, majoritairement concentrées sur les unités A, B, 6SP, la MAS et la Sécurité.
La CGT pointe l’illisibilité des bulletins de paie qui ne permet pas aux collègues de pouvoir vérifier les heures payées (compliquées encore avec la sur-majoration de ces derniers mois)
Réponse : la DRH est disponible par mail ou par téléphone pour expliciter. 

Privatisation de certaines fonctions 

La CGT questionne la Direction sur certaines dérives orientant depuis plusieurs années des activités du service public vers des prestataires privés.
La CGT s’inquiète par exemple d’un impact DOCTOLIB sur les postes d’AMA au CPN.
Réponse : Doctolib n’interviendra pour l’instant que pour les rappels de RDV ... 

                                                                

Infos diverses                    

 
Contrats de pôle :
 
Mise en place d’un intéressement collectif dans chaque pôle sur la base de critères prédéfinis entre Direction et chef de pôle
Enveloppe maxi de 55 000 € à partir de 2023
 
Evaluation 2022 et prochaine prime de service :
 
Sur 2022, il y a fort à parier qu’on reste encore sur une année de transition comme en 2021.
Pour la prime de service qui devait être revue avec notamment une part variable au mérite, les textes ne sont pas encore publiés ...
 
Bionettoyage :
 
A priori, le CPN garderait la main pour lancer le prochain appel d’offres
La Direction refuse de discuter d’un retour intégral des ASH au sein de la fonction publique mais suite à l’insistance de la CGT, n’est pas fermée à rediscuter partiellement en fonction des risques et attentes particulières dans certains services.
Par contre, la Direction traîne les pieds quant à la réalisation d’une étude comparative entre prestation réalisée en interne et prestation confiée au privé !
 
Mise en place des chambres d’apaisement :
 
La Direction confirme travailler à ces alternatives à l’isolement et nous avouera avoir reçu des crédits pour 6 chambres d’apaisement.
Pour ne pas supprimer de chambre d’isolement pendant la réalisation de travaux de chambres d’apaisement – test, il est envisagé de fermer une chambre sur PHILIA et une autre sur Unité 2.





 
Rédaction CGT du CPN  |  6/30/2022 10:52:30 AM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN