Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   10/16/2021     1h01    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - ... 1794 -  
 
 CGT - CPN - CHSCT - 1er juillet 2021 - CSAPA - liaison - addictologie - HJ - inspection
 

CHSCT du 1er juillet 2021

Le compte rendu de la CGT du CPN

Cette séance de CHSCT était uniquement dédiée à la restitution du rapport d'inspection rédigé par Cédric ROUX et Jacques BRIMONT suite aux visites / rencontres des personnels sur l'HJ Addictologie, l'équipe de liaison et la Maison des Addictions.


HJ Addictologie :
La CGT tient à remercier l’encadrement car suite à notre passage, l’ensemble des préconisations ont été appliquées.
A savoir :

  • Mise en place de supports ergonomiques pour les secrétaires.

  • Ouverture possible des fenêtres, impossible d’un point de vue sécuritaire mais mise en place de ventilateurs dans chaque bureau.

  • Système d’alerte en cas d’agression.

  • Revoir le parcours patient et l’accueil par l’UMPS de ceux-ci si besoin : ceci est en cours de discussion

  • Explications à fournir pour ce qui est des heures 2020 et du droit à la formation : La DRH va venir faire une réunion d’explication

  • Organisation de l’occupation des bureaux à mettre en place

  • Limiter le nombre de stagiaires (Seulement pour EIDE, Interne et externe jusqu’à la fin de l’année)

  • Orientation des bureaux à revoir avec l’ergonome, Monsieur SERVRANCKX

  • Installer un système d’alerte dans le second secrétariat.

 
Seul point soumis à débat, le nombre d’IDE pour faire tourner cette structure, au nombre de 5 au début du projet, suite à de l’absentéisme il se retrouve à 4. Suite à une nouvelle étude, il devrait être 6.
L’encadrement souhaiterait 6,5. Il est a noter le nombre important de jours placés en Compte Epargne Temps faute de pouvoir les prendre (Jusqu’à 25 jours pour un agent !!!!)
Ce sujet avait été relevé lors de notre passage, et normalement les soignants auraient dû être à 6 à compter de fin avril. Il n’en sera rien. Ils seront normalement 5 à compter de juillet.
Pour ce qui est de passer à 6,5, la Direction des soins souhaite un projet/une étude qui prouve ses besoins.
Pour ce qui est du manque d’effectif, la Direction est consciente du manque mais selon elle n’arrive pas à recruter… !!!
 
LIAISON ADDICTOLOGIE :
Suite à la Visite d’inspection CHSCT, la CGT avait réalisé un droit d’alerte au vu des conditions d’accueil de nos agents (insalubrité, manque de lumière, d’espace, de moyen matériel, sécurité des lieux).
 
L’ensemble des points de préconisations ont été vus suite à la visite sur site de Mme Flieler, Mme Vukasse, Mme Meunier, Mr Marchal, Mr Roux (CGT) et Mr Brimont (CGT) le 14/04/2021.
Les préconisations sont régularisés ou en attente de l’être :

  • Dotation de téléphones portables. Acquis

  • Il est indispensable de leur fournir un ordinateur portable avec clé 3G qui servirait sur le site de Brabois et également sur le site du CPN. Acquis

  • Revoir le nettoyage des locaux, fait dorénavant une fois par jour et non plus une fois par semaine !!!

  • Réhabiliter les locaux en termes de luminosité, d’isolation thermique, désencombrement. Les locaux sont désencombrés, en attente de travaux par le CHRU.

  • Extraire les archives de l’ancienne salle de bain local : Elles ont été rapatriées.

  • Réserver des places de parking « Cpn Intervention » : fait mais seulement pour les médecins. Mr le Dr BISCH expliquera qu’il y a toujours de la place pour se garer sur site.

  • Réflexion pour fournir des clés USB sécurisées qui permettraient de copier-coller les observations, ou trouver une solution au temps chronophages de taper la même observation sur 3 logiciels différents. Ceci est en cours de réflexion par le service financier et informatique.

  • De plus il apparait nécessaire de scinder l’arrivée des agents sur site, ceux-ci pour leur organisation souhaitent que la moitié de l’équipe débute à 7h et l’autre à 8h ce qui permettrait d’augmenter l’activité.

L’encadrement médical et paramédical est en accord avec cela, dans l’attente de passer aux instances pour valider cette modification….

  • Revoir avec service informatique du CHRU pour un meilleur débit/accès à nos logiciels : les bureaux ont été équipés d’ordinateurs CPN ce qui a, semble t-il, améliorer cela

  • Passage de l’ergonome pour revoir l’organisation/sens des bureaux : fait

 
Maison des Addictions :
Là les choses se compliquent !!! La Direction ne souhaite échanger que sur l’inspection et non sur les derniers évènements (agressions, absentéisme…)
 
Les préconisations sur ce service sont :

  • Revoir le temps de passage ELIOR et le moment d’intervention : ceci est acté dorénavant le nettoyage des locaux se fera lorsque les locaux seront vides

  • Prévoir une seconde fontaine à eau ou des bouteilles d’eau : des bouteilles d’eau seront fournies dans l’attente d’une étude sur la possibilité d’une seconde fontaine.

Fournir un second frigo. Ceci est acté de même que le remplacement de celui existant

  • Possibilité de travaux d’extension sur l’étage ? Plus de bureaux, salle de réunion conséquente.

Sinon, prévoir des postes informatiques munis de caméra pour réaliser les réunions clinique par visio si pas d’autre alternative : les caméras ont été fournies

  • Relocalisation du secrétariat en cours de réflexion

  • Voir avec le DIM pour les problèmes de cotation de l’activité (pas plus de 2 actes par jours pour un patient), Dr BISCH nous explique que c’est normal, c’est sur l’ensemble des CSAPA.

  • Budget décoration à définir et à fournir, les personnes le souhaitant doivent s’adresser au Dr BISCH qui acceptera ou pas ces dépenses.

  • Local détente où en est-on sur les travaux à réaliser ? Ils devraient être réalisés

  • Douche, revoir avec Mr SAUVAGEOT, pour une possibilité d’utilisation. Apparemment ceci est résolu

  • Accès à la Formation à expliquer à l’équipe les règles sur le CPN

Passage d’une personne de la DRH pour répondre sur le questionnement des heures supplémentaires 2020 et modalité de remboursement des frais de déplacement et de lecture de la fiche de paie. Ceci va être fait prochainement.

  • Faire des relevés de température et trouver des solutions notamment au centre de Dispensation dont la température grimpe régulièrement au-delà de 35°C. Le dossier est confié à Mr SAUVAGEOT pour trouver une solution.

  • Revoir l’ergonomie de la salle de dispensation. Effectué dans l’attente des dernières modifications

  • Mise en place d’un tableau d’affichage syndical et affichage du listing des représentants au CHSCT, ceci va être mis en place sur des panneaux existants au sous-sol.

  • Circulation des flux, réfléchir à une sécurisation des entrés sorties. Rétablie suite au retrait des mesures de circulations COVID. La CGT demande une réflexion au cas où la situation devait se renouveler.

  • Revoir avec les structures partenaires pour bénéficier des lits de sevrage.

Le Dr BISCH nous explique qu’il y a eu un changement de paradigme et que ce type d’hospitalisation est plus souvent délétère. Donc ceci va devenir à la marge d’ailleurs, le CH de Lunéville les a contactés car un lit dédié est libre depuis un moment.

  • Revoir temps médical, soulager la charge de travail de l’équipe IDE

  • Revoir les effectifs, car charge de travail très importante et en augmentation constante.

  • FOCUS sur le poste d’accueil à revoir, renforcer 2 soignants minimum plus un administratif ?

Effectivement, le poste d’accueil est énergivore, cependant au vu du contexte actuel, il est impossible d’affecter un second soignant. La Direction accepte de renforcer l’équipe d’un temps administratif pour palier l’absentéisme.
Pour ce qui est de la demande de réduire les consultations paramédicales à 30 minutes, Mr le Dr BISCH, nous explique que cela n’a rien à voir avec le manque de temps médical mais au fait que le temps accordé à la population accueillie n’est plus bénéfique au-delà de 22 minutes. Ceci a été expliqué à l’équipe, il ne comprend pas le lien entre baisse du temps médical et surcharge d’activité paramédicale.
Pour lui cette charge de travail est normale et est le reflet de ce qui se déroule dans les autres CSAPA. Ils sont fiers de nous annoncer 25 000 consultations à l’année !!!!
Ce qui représente l’activité de 5 à 7 CSAPA !!!
Pourtant, l’assemblée ne semble pas faire de lien avec l’épuisement professionnel et l’absentéisme en augmentation sur le service !
 
Pour ce qui est des travaux, cela va être compliqué, car le département d’addictologie a son propre budget et donc ne peut bénéficier de nos millions d’excédent. Il va falloir faire des choix.
Au vu du nombre important de travaux à prévoir, la Direction s’interroge sur l’opportunité de racheter ce bâtiment ou d’en chercher un autre plus efficient….
 
2 Points n’ont pu être abordés faute de temps :

  • Antenne de Lunéville : La CGT a souligné que l’accueil de nos agents et des patients étaient une hérésie, ce lieu est non fonctionnel, il n’y a aucune isolation phonique, il n’est pas sécure, trop petit. C’est ni fait ni à faire.

Réponse de la Direction : nous avons hérité de tout cela… !
 

  • Dossier Patient informatisé, il y a un débat, possibilité d’un logiciel Cariatides seulement ouvert à l’addictologie, ainsi l’équipe pourrait avoir accès aux informations si PEC sur d’autre structure.

Ou continuer la sécurité absolue de l’anonymisation des Prises En Charge…
La CGT a été présente durant 4h ! Et était la seule Organisation Syndicale au bout de 2h d’échange.
 
Au final, la CGT obtient ce jour :

  • Une amélioration des conditions de travail sur l’HJ, la Liaison et quelques avancées matérielles.

  • Le renforcement d’un personnel administratif

 
Ceci reste bien insuffisant au vu de la souffrance et/ou la fatigue actuelle des agents, et ce pour une fois soutenu et confirmé par l’encadrement paramédical.
 
La CGT en a profité pour alerter la Direction sur l’urgence de renforcer cette équipe, de leur redonner du sens et de la sécurité au travail.
Sinon, elle risque un exode de ces personnels qui fera suite à cet absentéisme conséquent.

Rédaction CGT du CPN  |  7/14/2021 4:16:12 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN