Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   9/27/2022     22h59    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - ... 371 -  
 
 CGT - CPN - USD 54 - revalorisations - salaires - VERAN - Ségur - 12 avril 2021
 

Annonces de revalorisations salariales Ségur

Leurre ou réelle avancée

Par communiqué de presse en date du 12 avril 2021, Olivier VERAN, notre Ministre de la Santé, faisait entendre dans tous les médias que les professionnels de santé allaient être massivement revalorisés à compter du 1er octobre 2021 !
Une telle annonce se doit bien sûr d’être décortiquée tant les belles promesses de ce gouvernement ont suscité des déceptions par le passé : prime COVID, CTI de 183 €, ....
 
Pour l’instant, cette information relève plus d’une belle opération de communication à l’heure où l’Hôpital Public est au plus mal et manque de bras, où les professionnels s’épuisent, ...
Comme titrait Libération : « pour apaiser un hôpital poudrière, VERAN signe un chèque aux soignants »


Pour l’instant, tout est flou :

  • Aucune grille de salaire n’a été transmise aux organisations syndicales,

  • Aucune information concernant les reclassements des agents concernés,

  • Pas d’informations sur d’éventuels allongements des grilles, durée des échelons, ratio ou contreparties éventuelles, ...

Ce que nous savons :

  • Les contractuels paramédicaux, les médecins ainsi que tous les autres agents (administratifs, techniques et ouvriers), qui œuvrent au quotidien autour du patient et résident sont exclus de cette mesure,

  • Ces mesures interviendraient sur la paie d’octobre 2021 (avec quelques mois d’avance sur le calendrier initial qui tablait sur 2022),

  • 15 000 emplois seraient créés (alors qu’ils n’ont pas été créés en 1 an de crise et que les démissions, ruptures conventionnelles et demandes de reconversion professionnelle n’ont jamais été aussi nombreuses),

  • 4 000 lits seraient rouverts à l’Hôpital Public (trop peu face aux 100 000 supprimés en 20 ans dont 3 400 en 2019 sous MACRON),

  • les modèles de carrière dans les exemples du gouvernement sont établis sur la base de 40 années de service (vous en connaissez beaucoup des agents qui réussiront à atteindre le haut de ces grilles salariales notamment du fait de la pénibilité et de l’usure professionnelle ?)

Alors, leurre ou avancée réelle ?

OUI, la CGT y voit une esquisse d’une prise de conscience de l’intérêt de remettre de l’attractivité vers nos métiers et un peu plus de reconnaissance salariale !
NON, ce n’est pas un geste altruiste du gouvernement qui vaut absolution de sa responsabilité dans la casse de notre système de santé !
NON, ce n’est pas la victoire des signataires du Ségur contre les non-signataires !
OUI, la CGT y voit les premiers fruits des mobilisations qu’elle mène aux côtés des agents depuis de nombreuses années !
NON, ces annonces ne valent certainement pas reçu pour solde de tout compte !

A la CGT, nous revendiquons toujours :

  • L’arrêt du gel du point d’indice,

  • 300€ minimum pour TOUS et tout de suite,

  • La création d’un 13ème mois en lieu et place de la prime annuelle de service,

  • La refonte de toutes les grilles pour la reconnaissance spécifique des différents métiers de l’Hôpital,

  • Plus d’emplois statutaires : 100 000 emplois pour l’hôpital, 200 000 dans les EHPAD,

  • L’arrêt de toute fermeture de lits et de structures dans les projets d’établissement en cours de négociation,

  • L’amélioration des conditions de travail et l’arrêt du management agressif emprunté au privé,

  • La diminution du temps de travail (32 heures par semaine),

  • Un plan massif de formations qualifiantes (augmentation du nombre d’élèves par promotion dans nos IFSI et IFAS), des bourses d’études, ...

 La Santé Publique du 21ème siècle doit passer par un investissement fort, massif et pour TOUS ... « quoi qu’il en coûte ! »

La CGT n’oublie pas nos collègues du social et du médico-social (handicap, protection de l’enfance, CHRS, aide à domicile, ...) qui sont toujours en lutte pour obtenir les 183 € par mois d’augmentation !
Ce sont tous les métiers à utilité sociale qui sont à revaloriser d’urgence !!!

Rédaction CGT du CPN  |  4/21/2021 6:19:30 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN