Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   2/19/2019     19h57    Flux RSS   
   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - ... 1422 -  
 
 CGT - CHSCT - CMP Jacquard - CPN - janvier 2019
 

Conditions de travail sur le CMP Jacquard adultes

La CGT demande un CHSCT extraordinaire

Laxou, le 31 janvier 2019

Monsieur le président du CHSCT,

Une délégation CGT du CHSCT s’est rendue au CMP Jacquard adulte le 22 janvier 2019 et a pu constater que de nombreux agents se trouvaient en souffrance.


En effet, ceux-ci n’ont aucune information quant aux modalités d’extension d’horaire et de la présence médicale.

Le personnel infirmier ; au nombre de 20 ; ne dispose que de 7 bureaux de consultation. On leur demande de faire des VAD sans réel projet de soin et avec seulement 5 voitures. On leur parle de faire des VAD en vélo électrique ???

Ils se plaignent également d’un manque de postes informatiques, et se trouvent donc dans l’impossibilité d’être à jour dans leurs observations.
Il semble de plus qu’il y a un problème de « débit » et qu’internet soit défaillant.

Pourtant l’encadrement par intérim leur demande une grande réactivité dans la saisie des observations.

Par ailleurs, 2 mois après la mise en route de la nouvelle structure, les activités thérapeutiques n’ont toujours pas démarré, alors que la structure dispose pourtant de 5 salles d’activité et d’une cuisine thérapeutique.
Ceci s’explique par le fait que la demande des agents de bénéficier de formations pour mettre en place ces activités thérapeutiques s’est heurtée à une fin de non recevoir de la part de l’encadrement qui leur rétorque qu’ils sont déjà suffisamment formés.

On leur évoque également de futures vacations sur des maisons de santé non construites à ce jour !!!

Il y a de plus un grand flou sur les effectifs, il leur est demandé d’être solidaires avec l’intra hospitalier et qu’il n’y ait qu’un tiers de l’effectif qui parte en même temps en vacances pour aller remplacer au pied levé dans les services d’intra.
Ces remplacements qui risquent d’être monnaie courante, les conduiront à se retrouver en grande difficulté dans des services dont ils ne connaissent ni le fonctionnement, ni les patients.

Sur l’organisation en place, ils constatent une baisse sensible de fréquentation des patients connus, du fait qu’ils aient plus d’une heure de bus, plus 10 minutes de marche depuis leur domicile pour pouvoir rejoindre le nouveau lieu de consultation.
Le CMP est équidistant de 2 arrêts de bus, et il est à signaler que sur l’un des arrêts il n’y a pas de trottoir, ce qui est dangereux pour les patients et les personnels !
Au niveau accès personne handicapée, c’est limité et incompréhensible d’autant plus que ce critère d’accessibilité avait été mis en avant par la Direction pour justifier la fermeture du CMP de Médreville !
Les patients se plaignent d’anxiété car il n’y a pas assez de places en salle d’attente.

Le personnel doit faire face à 4 à 5 nouvelles demandes par demi-journée !!! Il semble que l’étude des besoins de la population ait été largement défaillante et sous estimée…

Il est demandé au personnel une adaptabilité de tous les instants, sur le planning, les bureaux.
Les réunions cliniques ne se déroulent jamais la même journée ni à la même heure ou seulement sur une heure par jour suivant les médecins.
Les agents constatent une augmentation de la charge de travail et se plaignent de ne pas avoir le temps de faire des suivis nécessaires.

Tout ceci augmente les risques d’erreurs et de report de consultation.

Le parking ne semble pas disposer d’assez de places pour accueillir tout le monde.

Pour toutes ces raisons, les représentants des personnels CGT au CHSCT vous demandent en application de l’article L4614-10 du code du travail de réunir un CHSCT extraordinaire pour évoquer entres autres :
-          l’organisation du travail (Effectifs, moyens, besoins de formation…),
-          l’étude des besoins de la population,
-          une étude RPS (il est à noté, le départ de leur première cadre de santé, et l’arrêt maladie de la seconde en moins de 2 mois !!!!)


Dans l’attente, nous vous prions d’agréer,  Monsieur le Président, l’expression de nos salutations respectueuses.
 
Le secrétaire du CHSCT et les représentants CGT au CHSCT
 
Cédric Roux                                        Jacques Brimont                                Sylvain Beluche
 
 
Emmanuel Flachat                            Vanessa Juppont                               
 
Copie : ARS – Inspection du Travail – FO - CFDT

Rédaction CGT du CPN  |  2/3/2019 5:33:39 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN