Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   9/27/2022     23h56    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 ... - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - ... 40 -  
 
 HOPITAL MONT SAINT MARTIN - DANGER - CGT - DEFENSE - HOPITAUX
 

HOPITAL DE MONT SAINT MARTIN

LE SERVICE DE PEDIATRIE EN DANGER


La Direction de l'hôpital de Mont-Saint-Martin, le groupe SOS, a annoncé et confirmé, avec l’assentiment des Pouvoirs Publics, la prochaine fermeture du Service de Pédiatrie de notre Hôpital de proximité.

Avec les menaces que cette fermeture représenterait pour le maintien à court terme du Service de Maternité...


Les Pédiatres de Ville du Territoire de Longwy affirment clairement << être débordés et avoir besoin d’une structure de proximité >>.

Or, le Service de Pédiatrie de l’Hôpital de Mont Saint Martin démontre, depuis des décennies, son efficacité pour répondre aux besoins des 6000 enfants de 0 à 6 ans et à ceux des 10 000 jeunes de 6 à 16 ans résidant sur notre secteur géographique.

Car le Service de Pédiatrie de Mont Saint Martin, c’est entre autres :

  • L’accueil des enfants 24h/24 et 365 jours par an,
  • Le traitement local d’un maximum de problèmes infantiles,
  • L’accueil de l’enfant malade et de sa maman en chambre ‘’mère/enfant’’,
  • La dispense de longs déplacements quotidiens pour les parents d’enfants hospitalisés, d'autant plus appréciée eu égard au manque de transports collectifs.
C’est pourquoi il est urgent de sauver notre Service de Pédiatrie !

Une pétition exigeant le maintien du Service de Pédiatrie de l’Hôpital de Mont Saint Martin et l’assurance des moyens humains et financiers nécessaires à sa pérennisation et à son bon fonctionnement est en circulation.

Informez-vous, renseignez-vous  sur la page Facebook : Comité.Hôpital.Longwy

La CGT du CPN assure de tout son soutien les collègues et les usagers qui luttent contre l'un des effets néfastes de la loi HPST (loi BACHELOT).
La CGT continue à exiger du gouvernement l'abrogation de cette loi et demande un débat national pour un grand service public de santé.
Ne laissons pas l'ARS être le bras armé d'une logique de soins uniquement comptable, déconnectée de toutes les réalités du terrain et des besoins de soins de proximité exprimés par la population.

Rédaction CGT du CPN  |  4/10/2013 7:04:54 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN